Mécanisme de peur, la peur avec un grand "P"

www.ka-be-zen.com-la-peur-le blog

La peur est comme une partie intégrante de nous et nous dévore à petit feu…

Mais avons-nous le courage de la regarder en face, de voir son vrai visage ?

De chercher au plus profond de nôtre être sa source…son essence…

De comprendre son mécanisme ses interactions dans notre vie afin de la dompter et de la dissoudre pour qu’enfin nous en soyons libérés…

Elle se manifeste de manière forte ou pas, voir même on ne la ressent pas mais elle est là.

Profondément ancrée en nous au point que nous n’y prêtions plus attention, l’on fait avec, l’on compose…

Et puis voilà que soudain, c’est trop fort, on se laisse envahir, engloutir sans pouvoir se débattre ; elle gagne du terrain et plus encore des synchronicités entre nos diverses peurs s’opèrent lui laissant le monopole de nos sentiments.

Nous vibrons dans cette énergie de peur qui devient notre quotidien et sans y prendre garde, cette nourriture perfide va apporter à notre mental son caviar.

Lui qui adore se raconter des histoires, va pouvoir élaborer de sombres scénarios…

Souvent nous nous sommes construit autour d’elle, avec elle, elle fait partie de notre personnalité, de la personne que nous croyons être et ne serait-ce pas là une preuve de notre inertie ?

Nous sommes dans une forme de résistance passive et volontaire qui nous contraint à nous abstenir d’agir ou a refuser de nous libérer de cet emprisonnement.

En quelque sorte nous nous opposons à nous même. Ne voulant pas nous débarrasser de nos peurs pour laisser émerger l’être divin qui est en nous. Car libéré de nos peurs nous devenons « Nous » et c’est parfois ce « Nous-Même » qui nous effraye.

Car qui sommes nous vraiment au-delà de l’être incarné ; c’est là la grande question que se posent bon nombres d’entre nous !

Au travers de développement personnel, par le biais de formation ou bien encore de thérapies ; nous cherchons à nous rencontrer. C’est bien sûr une aide non négligeable…mais tout est là au plus profond de notre être caché sous le voile de l’oubli, écrasé par nos connaissances acquises, notre éducation, la société…

La libération de nos peurs nous porte vers cette découverte de qui nous sommes vraiment car libéré nous ne sommes plus soumis et nous nous révélons, sans peur nous sommes prêt à accueillir notre vraie nature.

Ne cherchons plus à l’extérieur, ce que nous sommes en fait à l’intérieur.

KD

Si vous souhaitez partager votre expérience vous êtes les bienvenus

Écrire commentaire

Commentaires: 0