Propriétés spirituelles émergentes


Clarté de conscience, Connaissance, Respect pour la vie, Absence de peur, Non-attachement, Intégrité.

 

Ce sont des transformations spirituelles, parce qu’aucune ne peut être réalisée uniquement en recombinant les anciens ingrédients du soi. Comme l’humidité de l’eau, chacune apparaît comme par alchimie – Le déchets de la vie quotidienne se changent en or.

 

Clarté signifie être conscient de vous-même tout le temps, en marchant, dormant et rêvant. Au lieu d’être dominée par les choses extérieures, votre conscience est toujours ouverte à elle-même. La clarté est un état de vigilance et d’insouciance total.

Connaissance signifie être en contact avec les niveaux du mental où il est fourni une réponse à chaque question. Elle est apparentée au génie, même si elle ne se concentre pas sur la musique, les mathématiques, ou d’autres sujets spécifiques. Votre domaine de connaissance est la vie même et le mouvement de la conscience à tous les niveaux. La connaissance est sagesse, conscience, inébranlabilité et, cependant humilité.

 

Respect signifie être ne contact avec la force vitale. Vous sentez le même pouvoir circuler à travers vous, qu’à travers toute autre entité vivante ; même la poussière dans un rayon de soleil danse au même rythme. Ainsi, la vie ne se limite pas aux plantes et aux animaux – Chaque chose possède une vitalité rayonnante, animée. Le respect pour la vie signifie chaleur, connexion et joie.

 

Non-violence signifie être en harmonie avec chaque action. Il n’y a pas d’opposition entre ce que vous faites et ce que fait quelqu’un d’autre. Vos désirs n’entrent pas en conflit avec le bien-être d’une autre personne. Quand vous regardez autour de vous, vous voyez les conflits dans le monde. Vous émanez la paix comme un champ de force qui maîtrise le conflit dans votre environnement. La non-violence est paix, calme, et non-résistance totale.

 

Non-peur signifie totale sécurité. La peur est une secousse du passé ; elle nous rappelle le moment où nous avons quitté un lieu où nous nous sentions chez nous, pour un endroit où nous nous sentions vulnérables. La Bhagavad Gîtâ dit que la peur est née de la séparation, ce qui implique que la cause originelle de la peur est la perte de l’unité. En fait, la séparation n’est pas une chute depuis la grâce, mais une perte de ce que vous êtes réellement. Ainsi, être sans peur, c’est être soi-même.

 

Intégrité signifie tout inclure, ne rien laisser à l’extérieur. À présent, nous faisons l’expérience de la vie découpée en tranches de temps, d’expérience, d’activité. Nous nous accrochons à notre sens limité du soi pour empêcher les tranches de s’intégrer. Mais il est impossible de trouver la continuité façon, quelques soient les efforts que nous fassions pour rendre la vie cohérente. L’intégrité est un état au-delà de la personnalité. Elle émerge quand « je suis » qui s’applique à vous est le même que « je suis » partout. L’intégrité est solidité, éternité, absence de commencement et de fin.

 

La transformation véritable, à mon avis, dépend de l’émergence de ces propriétés en tant qu’expérience personnelle. Elles sont les qualités primordiales enchâssées dans la conscience ; elles n’ont pas été inventées par des êtres humains, ou projetées par indigence, besoin, ou faim. On ne peut en expérimenter aucune en acquérant plus que ce que l’on a déjà. Être aussi gentil que possible avec les autres et ne leur faire aucun mal n’est pas la même chose que la non-violence au sens spirituel. Montrer du courage face au danger n’est pas la même chose qu’être sans peur. Se sentir à la fois stable et à l’aise n’est pas la même chose que l’intégrité.

 

 Extrait de : « Le livre des secrets, dévoilez les dimensions cachées de votre vie » Deepak Chopra